#STRONGTOGETHER À VOTRE ÉCOUTE !

Au regard de l'évolution de la crise sanitaire, la Région Grand Est et l’Agence Régionale du Tourisme se mobilisent pour répondre à vos besoins et à vos interrogations. Laissez-nous vos coordonnées, nous vous rappelons dans les meilleurs délais.

On vous rappelle
Publié le

Des fonds pour financer
vos projets Tourisme Durable

L’Agence Régionale du Tourisme Grand Est a placé le tourisme durable comme l’une de ses priorités pour la stratégie à 2025 ! Il est aujourd’hui indispensable d’investir dans des offres touristiques durables, porteuses de sens et d’avenir. Conscient de l’empreinte écologique de ses voyages, le touriste lui-même souhaite de plus en plus un séjour responsable.
Dans le cadre du plan de relance France Relance, des financements sont prévus pour aider les professionnels du tourisme à financer des projets durables.

L’ADEME lance le « Tremplin pour la transition écologique »

L’ADEME lance un dispositif simplifié de financement pour les TPE-PME souhaitant prendre le virage de la transition écologique ou accélérer sa mise en œuvre.
Ce dispositif vise à financer, sous forme de subventions forfaitaires, un ou plusieurs investissements et/ou études réalisés par l’entreprise et figurant dans une liste prédéfinie d’environ soixante opérations possibles.

Qui peut en bénéficier ? 

Cette aide est destinée à toutes les TPE et PME, quelle que soit leur forme juridique (SAS, SCOP, association loi 1901…).
Cette aide ne concerne pas les auto-entrepreneurs.

Pour quoi ? Quelles prises en charge ? 

Votre projet concerne l’acquisition de véhicules électriques, d’équipements de réduction et de gestion des déchets, l’accompagnement pour des travaux ambitieux de rénovation des bâtiments, des études sur les émissions de gaz à effet de serre et les stratégies climat des entreprises…

Les aides sont comprises entre 5 000 et 200 000 € et vous avez 18 mois pour réaliser les actions.

Comment en bénéficier ?  

Le guichet « Tremplin pour la transition écologique des PME » permet d’accéder à des aides forfaitaires dans tous les domaines de la transition écologique avec les avantages suivants :

  •  Dossier de demande d’aide simplifié :
    – un seul dossier à déposer pour plusieurs études et/ou investissements ;
    – données administratives saisies en ligne ;
    – liste des opérations à cocher dans le tableur ci-dessous ;
    – devis demandé pour les plus gros investissements.
  • Instruction accélérée :
    – avance de 30% à la signature ;
    – durée 18 mois ferme ;
    – paiement final sur attestation simple certifiée sincère ;
    – possibilité pour l’ADEME de vérifier la réalité des études/investissement.

Comment préparez votre dossier ? 
– Vérifier votre éligibilité
- Consultez la liste d’actions éligibles et leurs montants d’aides
– Renseignez le fichier ADEME Tremplin transition écologique. Il ouvre les lignes auxquelles vous avez droit en fonction du code NAF et du code postal de votre établissement. Chaque bénéficiaire ne voit que les aides auxquelles il peut prétendre.
Il vous oriente, si besoin, vers le partenaire de l’ADEME dont vous dépendez.
– Déposez votre demande d’aide

Voici le lien à suivre pour avoir tous les détails nécessaires pour préparer votre dossier : ICI.
Et voici les pièces à déposer :
> ADEME Tremplin Transition Ecologique
Pour plus d’information : https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/dispositif-aide/tremplin-transition-ecologique-pme

Un fond ADEME spécialement dédié au tourisme durable

L’ADEME complète le dispositif avec le Fonds Tourisme Durable. Il concerne uniquement la restauration et l’hébergement touristique :  formation aux écogestes, cuisine durable, actions pour la lutte contre le gaspillage alimentaire…
Le Fonds Tourisme Durable porté par l’ADEME est doté d’une enveloppe de 50 millions d’euros et comporte 3 volets :
1. l’opération « 1 000 restaurants »,
2. les hébergements touristiques
3. le développement d’une offre slow tourisme qui fera l’objet d’un appel à projet ultérieurement au niveau national .

Qui peut en bénéficier ?
Les structures TPE-PME se situant en zone rurale (consultez le fichier des communes éligibles) et ayant une activité de restauration et/ou d’hébergement touristiques.

Pour quoi ?
Les restaurateurs et hébergeurs peuvent se faire accompagner par un des partenaires de l’ADEME pour un diagnostic gratuit et la conception d’un plan d’actions afin de :
·  développer les principes de l’alimentation durable (local, de saison, bas carbone…) ;
· accompagner les petits investissements dans le cadre de l’économie circulaire ;
· sensibiliser/former l’ensemble de l’écosystème : fournisseurs, salariés et clients.
Sur la base de votre plan d’actions, le Fonds Tourisme Durable permet d’accéder à des aides forfaitaires dans tous les domaines de la transition écologique. Les aides visent à :
· réduire et maîtriser les coûts fixes (énergie, eau, déchets, gaspillage alimentaire) ;
· ancrer dans les territoires et la chaîne de valeur locale avec des produits de qualité (circuits courts de proximité et de qualité, synergies pérennes avec les acteurs du tourisme local et les producteurs locaux) ;
· favoriser l’engagement écologique comme un avantage concurrentiel et point de différenciation par la valorisation des démarches (outils de communication).

Comment en bénéficier ?
Contactez les partenaires de l’opération en fonction de votre zone géographique et de la typologie de votre établissement (liste de nos contacts partenaires (XLSX – 96 Ko)
Pour davantage d’informations : https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/dispositif-aide/fonds-tourisme-durable

Un appel à projets national Slow Tourisme

L’objectif de cet appel à projets Slow Tourisme (volet 3)
>Accompagner l’émergence et la structuration d’une offre slow tourisme à l’échelle de la Destination France.
> Soutenir la création et la montée en qualité des offres.
> Faciliter l’accès des projets entrepreneuriaux aux financements et à l’ingénierie.

A qui s’adresse-t-il ?
A tout type d’acteurs de la filière touristique assimilés à des PME au sens communautaire :
> TPE et PME, associations, SCOP, SEM, entreprises unipersonnelles incluses
> Les particuliers loueurs de chambres d’hôtes, meublés de tourisme ou assimilés (avec inscription RCS)
> Les opérateurs du tourisme social (critères détaillés dans l’AAP)
> Les collectivités propriétaires ou gestionnaires de meublés de tourisme ou assimilés, de campings et parcs résidentiels de loisirs.

Projets éligibles
Des conditions cumulatives d’éligibilité :
> Le projet doit être localisé dans des territoires ruraux (liste des communes éligibles)
> Avis d’un opérateur touristique (OT, ADT/CDT), notamment eu égard à la stratégie touristique du territoire.
> Doit s’inscrire dans une ou plusieurs des thématiques représentatives du slow tourisme ; quatre piliers :

  • Favoriser l’expérience du touriste
  • Porter attention à la gestion du temps.
  • Avoir recours aux mobilités alternatives et/ou aux mobilités actives
  • Être impliqué dans la protection et la valorisation des patrimoines naturels et culturels.

> Des projets transformant avec un aspect transition écologique et durable à tous les niveaux.

Attention, les projets centrés exclusivement sur la transition écologique relèvent d’autres dispositifs d’aides (volet 1 et 2) et ne pourront être éligibles à ce volet 3 Slow Tourisme

Les actions financées
2 types d’accompagnement à choisir :
o Accompagnement au diagnostic, conseil et ingénierie (études)
o Accompagnement à l’ingénierie, à l’animation et à la réalisation (investissements)

Les demandes d’actions à financer seront appréciées au regard de deux critères :
-> contribuer au déploiement d’une offre Slow Tourisme
-> Avoir un impact sur la transition écologique de l’activité

Attention : les autres types de dépenses sont à financer sur fonds propres ou autres financements 

Le comité de sélection veillera à sélectionner des projets diversifiés et représentatifs de la diversité des territoires ruraux et des offres touristiques.

L’accompagnement financier de l’Etat se fera selon deux axes :
o Accompagnement de projets ambitieux : environ 1M€ répartis équitablement sur les deux vagues ; projet dont le coût total est supérieur à 80K€, financés par le Fonds Tourisme Durable au plus à hauteur de 70% du coût total du projet, avec un plafond de 200K€ d’aide par projet ;
o Accompagnement de projets de plus petite taille : environ 1M€ répartis équitablement sur les deux vagues ; coût total minimum de 20K€ et d’un coût maximum de 80K€, financés par le Fonds Tourisme Durable au plus à hauteur de 70% du coût total du projet.

Pour en savoir plus :
AAP Slow Tourisme – Fonds Tourisme Durable | Entreprises | Agir pour la transition écologique | ADEME

0 Commentaire

Poster un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contacter
name function