Recherche
Résultats – 0

    Disruptions d'ici et d'ailleurs...Préparer ses vacances en beauté

    Publié le 20.12.2021
    couple_a_scooter_1_avec_lampe.jpg

    Pour la déco, il y a Pinterest, pour les bonnes adresses, il y a les posts épinglés sur Instagram, les messages Whatsapp, pour les adresses, Google maps et Mapstr…
    Et surtout il y a ce chiffre : 84% de la génération Z planifie ses vacances sur la base des recommandations des proches et des réseaux sociaux.
    Pour leur éviter de s’éparpiller, les Australiens ont conçu une application dédiée. Travis.co.
    Pour faire de leur livre de bord un objet utile et graphique.

    Comment ça marche ?

    mausa_vauban_11_.jpg

    Travis.co (pour “Travel is”), a un nom qui rappelle celui d’un majordome. Mais pour les plus jeunes, on préfère parler de curateur. Doux nom pour évoquer le fait de s’occuper de votre voyage en douceur.

    1-L’objectif premier de l’application est simple : regrouper en un seul endroit toutes les informations dont on a besoin pour voyager (aujourd’hui) : des photos des lieux à visiter, des adresses d’hôtel, de restaurants ou de musées, des cartes pour visualiser l’emplacement des lieux, des récits sur ces différents endroits rédigés par les membres de la communauté …

    2-Le second objectif est de faire ça comme un “moodboard”, un tableau digital de vos envies et de vos humeurs.

    Enfin, Travis se veut collaboratif. Parce qu’on ne part pas forcément seul en vacances et surtout parce que l’avis (ou la vie, à voir) des autres compte, plusieurs aspirants voyageurs ou amis peuvent contribuer.

    Ça ressemble à quoi ?

    capturetravistravis4.jpg

    A un moodboard c’est vrai, ou à un livre de voyage en plusieurs dimensions.

    Une carte sur laquelle se superposent des photos, des commentaires, des histoires, avec plusieurs couches à la fois et la possibilité de naviguer de manière fluide.
    Qui projette dans le voyage avant d’y être et donne un avant goût.
    En une bouchée.

    Lien : https://www.travistravis.co/

    Ça change quoi en vrai ?

    istock_1207318396.jpg

    Tout et rien à la fois.

    Rien, parce que la préparation d’un voyage est aussi vieille que le tourisme lui-même, avec son Grand Tour cher à la jeunesse européenne que l’on appelait pas encore dorée au XIXe siècle, largement préparé en amont.
    Rien, parce que le partage d’informations ou recommandations est à l’origine des différents guides de voyages, du Guide bleu au Lonely. Quant à la dimension bons plans et communauté, elle a fait le succès du Guide du routard.

    Et en même temps, Travis.co est le reflet de l’époque. Où le digital fait converger le besoin d’informations et la recherche d’esthétique. L’ultra personnalisation et la dimension communautaire et collective.

    Dans la punch line qui définit le service, l’anglais utilise le terme “curation”. Moins usité en français, son sens est évocateur. Il faut s’appliquer, s’impliquer en amont de son voyage. Faire appel à des ressources extérieures pour maximiser l’expérience lors du séjour lui-même.

    Le service est payant, encore en version bêta, mais a déjà fait l’objet de recensions élogieuses dans le monde de la tech australienne.
    Une première levée de fonds a été réalisée et l’équipe de 5 personnes “recrute”.

    balade_en_van_route_des_vins_d_alsace.jpg

    Sources : Anne Dani et Nathalie Kindt Rousseau pour le service Tendances et Prospective de l'ART GE

    Newsletter

    Recevez toute l'actualité du tourisme en Grand Est, les dernières tendances et études du secteur ainsi que les rendez-vous phares pour vous aider et développer votre activité.