#STRONGTOGETHER À VOTRE ÉCOUTE !

Au regard de l'évolution de la crise sanitaire, la Région Grand Est et l’Agence Régionale du Tourisme se mobilisent pour répondre à vos besoins et à vos interrogations. Laissez-nous vos coordonnées, nous vous rappelons dans les meilleurs délais.

On vous rappelle
Publié le

#Initiative 10 : L’œnotourisme, une filière qui innove pour s’adapter aux contraintes sanitaires

De nombreuses initiatives se sont mises en place durant le premier confinement ou depuis le début de celui en cours. 

Initiatives dans le Grand Est

En Lorraine, les vignerons de l’AOC Côtes de Toul, de l’AOC Moselle et de l’IGP Côtes de Meuse ont démultipliés les moyens pour poursuivre leurs activités et garder contact avec leur clientèle, dans le respect des protocoles sanitaires : achat direct au caveau, préparations de commandes avec retrait drive sur le domaine,  livraisons,  achat en ligne, offres commerciales.
Les clients ont ainsi plusieurs possibilités, spécifiques à chaque domaine viticole, et pourront aller à la rencontre du vigneron, munis de leur masque de protection et de leur attestation de déplacement cochée pour le motif « Achats ».

En Champagne, des lives décomplexés avec des œnologues qui partagent les clés de dégustation des vins et des champagnes ont été mis en place durant le premier confinement par Akensi Tasting. Des questions pouvaient être posées en direct en dégustant, tous ensemble la même bouteille durant un Facebook live de 25 minutes.

Le domaine de Corps de Loup lance ses visites et dégustations virtuelle

Durant le premier confinement, le domaine de Corps de Loup de Côte-Rotie a lancé une offre de visites virtuelles de sa propriété accompagnées d’une dégustation de ses vins à domicile. La visite est privée et orchestrée en direct par un des membres de l’équipe du domaine. Comme toute visite sur place, elle s’achève par une dégustation de cinq vins du domaine grâce à un colis livré quelques jours plus tôt à domicile.

Lancement d’un salon virtuel de la filière vin

Hopwine a lancé en mai dernier, le premier salon virtuel de l’œnotourisme. L’ « e-visite »  s’est articulé autour de :

  • Une visite virtuel, de la vigne à la cave d’une durée d’1h30.
  • Une dégustation virtuelle, commentée et interactive sous forme de formule, de 120 à 175 euros, selon les dégustations choisies (échantillons en petits formats accompagnés d’une carte du vignoble et de verres sérigraphiés).

Ce concept de e-visite pourrait devenir une solution pérenne, au-delà de l’adaptation aux contraintes du confinement, permettant d’accueillir des personnes à mobilité réduite ou trop éloignés pour se déplacer au domaine.

Sancerre : un escape-game à résoudre à domicile

La Maison des Sancerre propose un escape game en ligne qui se déroule dans le caveau. L’escape game est également l’occasion d’en apprendre quelques conseils de dégustation, de réviser les cépages français et de se familiariser avec les terroirs de Sancerre. Une nouvelle activité ludique à faire seule ou en famille, accessible gratuitement depuis votre ordinateur ou sur votre mobile.

Cadillac : 50 châteaux ouvrent leurs portes en ligne

Les 30 et 31 mai 2020, la 25ème édition des portes ouvertes de l’appellation Cadillac Côtes de Bordeaux s’est adaptée aux restrictions sanitaires sur les rassemblements en optant pour un événement en ligne. Les visiteurs ont pu prendre rendez-vous avec les 50 domaines participants et commander des vins pour les retirer sur place.

Cognacs Bourgoin : œnotourisme virtuel

Frédéric Bourgoin, membre de la famille des Cognacs Bourgoin, un domaine situé à Tarnac, a imaginé des e-visites oenotouristiques durant le premier confinement. Il proposait aux amateurs de spiritueux du monde entier une visite interactive et une visioconférence sur son domaine, via l’application Zoom, sur laquelle se déroulaient les apéritifs virtuels. L’expérience a été doublée d’une dégustation commentée de cognacs – également dématérialisée –, des mignonnettes étant envoyées au domicile des participants en amont de la visite virtuelle.

 

 

Dans le cadre du reconfinement, le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrit les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 : les caveaux peuvent rester ouverts !

Le décret distingue :

  • Article 37 : Le commerce de détail de boissons en magasin spécialisé (ERP de type M) fait partie de la liste des commerces pouvant rester ouverts. Les caveaux et autres boutiques de vente de la filière peuvent rester ouverts et ont donc la possibilité de vendre du vin, dès lors que les gestes barrières sont mis en place.
  • Article 40 : les établissements de type N (restaurants et débits de boissons sur place) ne peuvent pas accueillir de public sauf dans le cas d’une activité de vente à emporter ou de livraison.

0 Commentaire

Poster un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contacter
name function