#STRONGTOGETHER À VOTRE ÉCOUTE !

Au regard de l'évolution de la crise sanitaire, la Région Grand Est et l’Agence Régionale du Tourisme se mobilisent pour répondre à vos besoins et à vos interrogations. Laissez-nous vos coordonnées, nous vous rappelons dans les meilleurs délais.

On vous rappelle
Publié le

Lecture de QR Codes à l’étude en vue de la réouverture des restaurants

En prévision d’une possible réouverture des restaurants en France, le gouvernement souhaite mobiliser le QR Code pour mieux tracer les contacts en cas d’infection. Un test est envisagé pour bientôt, « dans les prochains jours » dans certains restaurants ouverts aux routiers.
Le code QR (QR signifiant Quick Response, soit en français code de réponse rapide) est une sorte de code-barres en deux dimensions. L’idée est d’afficher ces codes à l’entrée des restaurants afin que le public puisse les scanner avec un smartphone.

UN SCAN DE CODE QR VIA TOUSANTICOVID
Le scan des codes QR passera par l’application mobile TousAntiCovid, qui a été développée pour tracer les contacts à proximité d’une personne malade (si elle s’est signalée dans le logiciel et que les personnes autour s’en servent, évidemment) et remonter les chaînes de contamination. Cela permettra en théorie d’alerter toutes les personnes présentes dans le restaurant le jour où un malade s’y trouvait aussi.
(TousAntiCovid : l’outil a été téléchargé et activé plus de 13,4 millions de fois.)

Si l’utilisation des codes QR dans les restaurants est aujourd’hui envisagée, l’idée peut être dupliquée ailleurs : concerts, théâtres, cinémas, musées, salles de sport. Elle pourrait aussi être déployée dans des établissements publics. Cependant, les contours du dispositif sont encore flous. Des interrogations demeurent encore, notamment en termes de contraintes et de données à caractère personnel, ainsi qu’en matière de stockage tout court : tout juste sait-on que le système ROBERT, utilisé pour le traçage des cas contacts entre deux smartphones par TousAntiCovid, ne sera pas utilisé dans ce cas.

 

Sources : Le Parisien.fr, article du 10 mars 2021
Numerama.fr, article du 10 mars 2021

0 Commentaire

Poster un commentaire

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contacter
name function