Recherche
Résultats – 0

    Martine Becker

    Présidente de la sas Jean Becker
    59619524_10214179305228481_4940889467754905600_n.jpg

    “Le vin d’Alsace fait partie intégrante de l’offre touristique avec sa route des vins (créée en 1953), sa gastronomie et sa culture européenne”

    Installée depuis 1610 à Zellenberg, la famille Jean Becker est propriétaire de terroirs remarquables et de grands crus sur une vingtaine d’hectares. Depuis 1999, les vignes sont conduites en agriculture biologiques. Je travaille avec mes frères Jean-Philippe (viticulteur, œnologue et distillateur artisanal) et Jean-François (vigneron), plus une dizaine de collaborateurs. Notre famille est aussi connue pour distribuer des vins d’Alsace depuis 1848. Notre gamme est composée de trente références de vins et crémants, sans compter nos eaux de vie et nos vins bio nature (sans soufre rajouté). Dix pour cent de notre production part à l’exportation.

    Le Club Croissance Tourisme montre une fois de plus que notre grande région est très active. L’un des fondateur et animateur m’en a parlé et j’ai tout de suite adhéré. Et puis comme j’ai reçu la médaille d’or du tourisme, cela me semblait naturel d’offrir mes compétences, tout en restant très au courant de ce qui se passe en Alsace et dans le Grand Est et en nous engageant parmi les membres actifs du secteur. Comme chacun le sait, le vin d’Alsace fait partie intégrante de l’offre touristique avec sa route des vins (créée en 1953), sa gastronomie et sa culture européenne, sans oublier notre plus : notre caractère polyglotte.

    Cette initiative arrive à point nommé, car après la pandémie il nous faut repartir de l’avant et pour certains même survivre ! Il y aura forcément une nouvelle donne et les cartes vont être redistribuées. Par contre, de nombreuses questions se posent : quels seront les effets auprès de nos clients privés de liberté pendant des mois ? Est-ce qu’il y aura un effet de rattrapage comme en juillet 2020, et surtout les consommateurs resteront-ils sur notre territoire ou auront-il le désir de voyager vers des destinations lointaines comme avant ? La pandémie nous a appris que du jour au lendemain nous pouvons tout perdre sans être fautifs. Pour retrouver le volume d’affaires que nous avions en 2019, il faudra plusieurs années.

    Nous restons optimistes car nous avons des atouts pour bien prendre ce nouveau virage. Dans notre TPE familiale, nous avons la chance d’avoir un très bon esprit d’équipe, avec un passé historique et de bons collaborateurs répartis sur trois métiers : la vigne, la cave et la commercialisation. Sensibles à tout ce qui est bio et vert depuis 1999, nous proposons des sorties axées sur l’écotourisme qui parlent de l’environnement, de l’agroécologie et de la permaculture. Nous vivons la fin du tourisme de masse et prenons désormais en charge des petits groupes d’amateurs de vins et des particuliers en quête de découverte, pour leur offrir du « cousu main » dans l’objectif de vendre notre production de manière ciblée.

    Découvrez aussi

    Newsletter

    Recevez toute l'actualité du tourisme en Grand Est, les dernières tendances et études du secteur ainsi que les rendez-vous phares pour vous aider et développer votre activité.