Recherche
Résultats – 0

    Thierry Hubscher

    Directeur du Mémorial de Verdun, dans la Meuse
    t._hubscher_.jpg

    Avec le Club Croissance Tourisme Grand Est, mettons en commun nos savoir-faire pour donner poids à nos communications respectives.

    Créé en 1967, sous l’égide de l’académicien et ancien combattant Maurice Genevoix, le Mémorial de Verdun est un lieu majeur d’histoire et de mémoire. Sur les lieux des combats, un parcours pédagogique immerge le visiteur dans la bataille de Verdun à partir de la figure du combattant, Français ou Allemand : plus de 2000 objets, une multitude de photos inédites, des témoignages des deux camps et des dispositifs audiovisuels exceptionnels évoquent les combats de ces hommes venus de toutes parts. Le Mémorial compte 1 800 m2 d’exposition permanente, 175 m2 d’exposition temporaire, un auditorium de 120 places, une salle pédagogique, un centre de documentation, deux terrasses avec vue sur le champ de bataille et, depuis la réouverture de juin 2021, une librairie-boutique et un espace cafétéria. Établissement Public de Coopération Culturelle depuis 2017, le Mémorial offre une programmation culturelle et pédagogique pluridisciplinaire, ouverte sur l’actualité. Sa vocation est de fédérer tous les acteurs du champ de bataille et d’unifier la politique culturelle et mémorielle. Il s’agit de transmettre auprès de tous, notamment les nouvelles générations, la mémoire des combattants de Verdun. Pour cela, l’EPCC est animé par une équipe jeune, dynamique, investie.

    Le Club Croissance Tourisme est pour nous l’opportunité de participer à la re-fondation de la stratégie régionale touristique, de travailler en réseau avec des acteurs régionaux pour nouer des partenariats, construire des offres communes, mutualiser nos savoir-faire pour donner poids à nos communications respectives.

    Depuis la refonte du Mémorial en 2016, le numérique et le multimédia occupent une place centrale dans la nouvelle muséographie. Des contenus sonores, iconographiques et vidéo favorisent une visite interactive. A noter aussi via le net : la réalisation de trois MOOC en partenariat avec l’Université de Lorraine ; une visite virtuelle et interactive du parcours ; une application à destination des scolaires ; une programmation culturelle avec webinaires et ciné-débats. Bientôt, un dispositif de réalité virtuelle permettra aux visiteurs de parcourir le champ de bataille tel qu’il était pendant les combats. De fait, les outils numériques sont incontournables pour toucher les jeunes générations et capter de nouveaux publics. Ils contribuent à l’attractivité du site en incitant les visiteurs en ligne à se rendre sur les lieux. Ils offrent de multiples possibilités pour communiquer sur la Grande guerre.

    Outre que le numérique renforce son attractivité, l’atout premier du Mémorial est son rayonnement, de la région à l’international. Hors crise sanitaire, l’établissement accueille en moyenne 150 000 visiteurs par an, dont 30 000 scolaires et un tiers d’étrangers. Autre contribution à sa célébrité : l’investissement d’historiens et d’experts qui nous aident à définir les projets muséographiques, culturels et pédagogiques. Egalement, en sus de la visite du Mémorial, il faut visiter la champ de bataille alentour. Doté d’un fort potentiel de valorisation et de développement économique et touristique, il est encore sous exploité. Or, il constitue un atout de premier plan pour un projet de développement global.

    Alors oui, travailler en réseau avec des partenaires régionaux permettrait de monter des projets transversaux pour proposer une offre nouvelle et élargir ainsi nos publics cibles. Souhaitons que le Club Croissance fédère ces partenariats !

    Découvrez aussi

    Newsletter

    Recevez toute l'actualité du tourisme en Grand Est, les dernières tendances et études du secteur ainsi que les rendez-vous phares pour vous aider et développer votre activité.