Recherche
Résultats – 0

    Disruptions d'ici et d'ailleurs... Voyager en travaillant ou travailler en voyageant ?

    Publié le 07.12.2021
    capturesojrn_avec_lampe.jpg

    Pour ceux qui hésitent encore entre retourner passer des vacances chez Papa Maman, partir avec des amis (au risque de ne se retrouver qu’avec des couples ou de se coltiner des enfants qui ne sont pas les siens), et un énième séjour à l’UCPA, mais qui ont quand même envie de partir au bout du monde, il y a ... SOJRN !

    Smart Tourisme Grand Est

    Le groupe californien FTLO (“For The Love of Travel”!), spécialisé dans les voyages pour les jeunes actifs de 25 à 39 ans connaît très bien sa cible.

    Certes il s'agit d’une tranche d’âge assez large mais qui a néanmoins plusieurs points communs, au-delà du pouvoir d’achat et de l’envie de découvrir le monde : la quête de sens, une grande diversité de situations personnelles, et pour certains beaucoup de temps libre.

    Pour qui ?

    maison_des_ponts_couverts_strasbourg.jpg

    On a beaucoup entendu parler des “digital nomads”, cette nouvelle génération de travailleurs indépendants très enviés pour leur capacité à travailler depuis n’importe quel lieu dans le monde, pourvu qu’il y ait du wifi et de l’électricité.

    La crise sanitaire n’a fait qu’accentuer ce phénomène : avec l’avènement du télétravail, des salariés de plus en plus nombreux se sont transformés en “digital nomads”. Aux USA, où les bureaux n’ont pas encore tous rouvert, leur nombre a même bondi de 49% entre 2019 et 2020, passant ainsi de 7,3 à 10,9 millions.

    Au niveau mondial, ils constituent un vivier important de touristes potentiels, libres d’explorer la planète tout en travaillant (ou de travailler tout en explorant la planète?). Ce qui n’a pas échappé à FTLO.

    Comment ça marche ?

    capturesojrn2.jpg

    La promesse de Sojrn, est triple : vivre à l’étranger, découvrir une autre culture à travers des rencontres et explorer une passion … tout en travaillant.

    Ainsi vous pouvez partir philosopher en Grèce, cuisiner au Mexique, méditer à Bali, explorer la biodiversité en Afrique du Sud, ou plus basiquement apprendre l’espagnol (mais à Medellin !).

    Sojrn offre la flexibilité dans un cadre pour ceux qui partent seuls mais ont peur de se lancer solo : l’hébergement est au choix collectif (en général une chambre dans un appartement) ou privatif (studio ou chambre d'hôtel), des partenariats ont été noués avec des lieux de coworking et des cafés, et des activités (au moins une par semaine) permettent de rencontrer les autres membres du groupe. En cas de besoin, un référent local est disponible sur place.

    Les prix démarrent à 3 000 dollars. Le vol, les transferts et la vie quotidienne (incluant la nourriture) restent à charge. Le prix de la liberté ?

    https://www.sojrn.travel/

    couple_hiver.jpg

    Sojrn n’est pas sans rappeler les fameux séjours à l’étranger des années collège. Mais revus et actualisés pour coller aux envies de voyageurs blasés en quête de sens et de vraies rencontres, et dopés au digital.

    Sojrn c’est un peu la rencontre entre indépendance et travail, entre loisir et travail, entre plage et bureau.
    Et Sojrn, c’est tendance.
    La preuve ?
    Ils ont été sélectionnés parmi les 10 finalistes des Awards “Future of travel 2021” par Newsweek.

    A venir...

    L’écriture créative à Londres, la tech à Tokyo, le design en Suède, l’entrepreneuriat à Berlin, l’archéologie au Caire …
    la liste des envies est longue !

    Et chez Sojrn, on appelle ça des chapitres.
    Storytelling, quand tu nous tiens !

    sur_la_route_des_vacances_1_.jpg

    Sources : Anne Dani et Nathalie Kindt Rousseau pour le service Tendances et Prospective de l'ART GE

    Newsletter

    Recevez toute l'actualité du tourisme en Grand Est, les dernières tendances et études du secteur ainsi que les rendez-vous phares pour vous aider et développer votre activité.